la Cour de cassation – Supreme Court (French)

Le système de droit en France est très différente de celle aux États-Unis.  Voici, c’est une décision de la Cour de cassation.  Je mets l’arrêt dans le widget du box.net (à droite), si vous voulez le lire.  Parce que je suis aussi un avocat, je le trouve très intérressant, moi-même.  Extrait de Le Monde.

C’est l’arrêt premier que j’ai lu en français….

Fin des gardes à vue des étrangers pour séjour irrégulier
An end to detention of foreigners for illegal residency.  

Le Monde.fr | 06.06.2012 à 20h48 • Mis à jour le 06.06.2012 à 20h48

Par Franck Johannès

Il n’est plus possible de placer en garde à vue un étranger pour la seule raison qu’il est sans papiers : mardi 5 juin, la Cour de cassation a mis un terme au flou qui entourait jusqu’ici la loi. La France incarcère en effet les sans-papiers depuis 1938, et la loi prévoit un an de prison et 3 750 euros d’amende pour séjour irrégulier.

It is no longer possible to detain a foreigner for the sole reason that he is undocumented: Tuesday, June 5th, the Court of Final Appeals (French Supreme Court) has put ended the a vaguery in the law which surrounded the issue thus far.  In fact, France has incarcerated those who are undocumented since 1938, and the law prescribes a year in prison and a 3,750 euro fine for illegal residency.


Mais la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), saisie du cas d’un Algérien entré illégalement en Italie, avait estimé le 28 avril 2011, au regard de la “directive retour” européenne, qu’il n’était pas possible de l’écrouer au seul motif qu’il était en séjour irrégulier, même en violation d’un ordre de quitter le territoire. C’est l’arrêt El-Dridi, qui a provoqué une série de remises en liberté de sans-papiers.

But the Court of Justice of the European Union, hearing the case of an Algerian illegally entering Italy, had found on 28th of April, 2011, under the European “Return Directive,” that it wasn’t possible to imprison him for the sole reason that he was residing illegally, even after violating an order to leave the country.  It is the arrest of El-Dridi, which has caused a series of releases for the undocumented.

L’affaire s’est compliquée avec un nouvel arrêt de la Cour de justice, le 6 décembre 2011, appliqué à la France mais si byzantin que la Cimade, une association de soutien aux étrangers, s’était félicitée que le gouvernement ait été “encore une fois désavoué par la justice européenne”, alors que les ministres de l’intérieur et de la justice de l’époque avait “pris connaissance avec satisfaction de l’arrêt”.

The case was complicated with a new decision by the Court of Justice, the 6th of December, 2011, applicable to France but complicated by Cimade, an organization for defending foreigners, which was decried as the government had “once again repudiated European justice,” while the Ministry of the Interior and of Justice at the time had “taken note with full satisfaction of the decision.”

La Cour de cassation a tranché : une garde à vue, depuis la loi du 14 avril 2011, ne peut être décidée “que s’il existe des raisons plausibles de soupçonner” que le suspect a commis une infraction “punied’emprisonnement”. Or, la directive européenne du 16 décembre 2008, “telle qu’interprétée par la Cour de justice de l’Union européenne”, impose qu’un étranger mis en cause pour une infraction au séjour “n’encourt pas l’emprisonnement” : “Il ne peut donc être placé en garde à vue à l’occasion d’une procédure diligentée de ce seul chef.”

The Supreme Court has found: police custody, since the law of April 14, 2011, could not be decided, “if there are some plausible reason to suspect” that the suspect has commited a crime “punishable by imprisonment.”  But, the European ruling of December 16, 2008, “by an interpreation of the Court of Justice of the European Union,” requires that a foreigner arrested for illegal residency, “cannot incur imprisonment:” “He can not be place in custody in connection with proceedings for that reason alone.”

La chambre civile de la Cour, qui avait sollicité l’avis de la chambre criminelle, n’est pas tenue de le suivre, mais elle devrait désormais logiquement appliquer ce raisonnement aux pourvois en cassation qui lui ont été soumis.

The Civil Chamber of the Court, which has solicited the advice of the Ciminal Chamber, does not have to follow it, but it must in the future logically apply this reasoning under the law of appeals which it had sought.

Près de 500 personnes sont condamnées en France tous les ans pour séjour irrégulier, dont 200 à de la prison ferme.

Close to 500 people are convicted in France every year for illegal residency, with 200 of those in prison.

Vocabulaire

écrouer – imprison

désormais – in the future

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s